Le GR10 : la randonnée qui traverse les Pyrénées

Le GR10 : la randonnée qui traverse les Pyrénées

21/05/2020 0 Par Bertrand

Partir à la découverte des Pyrénées en empruntant le fameux chemin de la grande randonnée (GR10), nombreux sont les randonneurs qui le font chaque année. Il faut dire que le GR 10 est une véritable aventure, car alternant sentier de montagne, route et piste forestière. Si vous faites partie ceux qui iront à l’aventure cette année, voici l’essentiel à savoir avant de vous y rendre.

Qu’est-ce que le GR10 et par où passe-t-elle ?

Le GR10 est une piste de grande randonnée qui part des Pyrénées, en passant par l’Océan et la Méditerranée. Balisé de marques de peintures rouges et blanches sur les arbres, les rochers, les poteaux, les murs, etc., ce sentier s’étend environ sur 916 km. Pour faciliter le repérage, les marques sont doublées aux endroits où il est important de changer de direction.

Le GR10 commence par la montée des flancs des collines du Pays Basque. À partir de Hendaye, en périphérique de l’océan Atlantique, sur la côte Basque. Il rejoint ensuite, sur la côte Vermeille à Banyuls-sur-Mer, la mer Méditerranée. Traçant ainsi un parcours de l’ouest à l’est.

En combien de temps peut-on faire le GR10 ?

Il faut normalement compter 45 à 60 jours pour faire le tour du GR 10. En supposant que vous ferez 6 à 8 heures de marche par jour. Notez que les jours de repos sont pris en compte dans cet intervalle de temps. Par ailleurs, certaines variantes peuvent rallonger ou raccourcir le temps que vous mettrez pour parcourir la distance.

Quelle est la saison idéale pour faire une randonnée sur le GR10 ?

La dégradation du temps commence à partir du début du mois d’octobre. Cependant, c’est à compter du début du mois de novembre et cela jusqu’à la moitié du mois de juin que les plus hauts cols ne sont plus normalement traversables. De plus les hébergements principaux et les refuges sont fermés pendant cette période. L’été est donc la saison propice pour faire le GR10 sans risque d’être confronté à la neige. En vous y rendant entre juin et septembre, vous aurez ainsi la possibilité de faire la traversée des Pyrénées.

À lire : Le top 5 des randonnées à faire dans les Pyrénées françaises

Quel matériel faut-il prévoir pour une randonnée du GR10 ?

Pour parcourir le GR10, il faudra vous munir d’un sac à dos dans lequel vous mettrez :

  • Une tente de randonnée étanche,

Il n’est pas nécessaire d’avoir de tente de randonnée si vous désirez passer vos nuits dans les gîtes ou un autre type d’hébergement, mais il vaut mieux en avoir une au cas où les refuges sont pleins.

  • Un sac de couchage suffisament chaud.
  • Des vêtements chauds et étanches,

Un collant micro fibre, un pantalon en toile, un polaire fin, une veste étanche, un tee-shirt. Également, songez à prendre un micropolaire à manches longues, une doudoune, des dessous, une cape à pluie, un bonnet, des paires de chaussettes, et une paire de gants en polaire. Il est important de ne pas oublier la paire de chaussures de randonnée montante, de même qu’un bâton de marche.

  • Le nécessaire pour les soins du corps,

À ce niveau, prévoyez un petit tube de crème solaire de 50 ml, un dentifrice, une brosse à dents, un stick à lèvres, un savon de Marseille, une paire de ciseaux à ongles, un gant de toilette. Pensez aussi à emporter un mètre de bande élastoplast, un rouleau de papier toilette, une pince à épiler, 4 doubles peaux, deux compresses et 4 pansements.

  • Autres accessoires 

Une poche à eau d’un litre, une paire de lunettes de soleil, quelques cachets de micropur, une gourde d’un litre (ou bien une bouteille isotherme). Sans oublier un topoguide, une boussole, un crayon gris avec gomme, une carte générale de l’itinéraire, 2 sacs-poubelles de 30 litres, une lampe frontale, un petit carnet, un livre de poche.

  • Les équipements pour la sécurité,

Veillez à prendre un miroir de signalisation, une couverture de survie, un briquet, un couteau, du fil, une aiguille, un téléphone portable et bien sûr un chargeur.

  • De l’argent et des pièces essentiels,

Pour ce qui est de la préparation financière, songez à prendre en partant une carte bancaire, ainsi que de la liquidité. Vous pouvez aussi prendre une carte Vitale ou une de la mutuelle. N’oubliez pas votre pièce d’identité, et pensez à inscrire sur un bout de papier votre groupe sanguin et les coordonnés d’un proche en cas d’urgence.

  • Un appareil photo,

​​​​​​​A cela, devrait s’ajouter un chargeur, une batterie secours, et une carte mémoire secours.

Voilà une liste de matériel que vous pourrez emporter pour faire votre randonnée. Étant donné que vous aurez à faire des jours en chemin, songez à prendre quelques provisions.