Comment limiter les risques de crampe pendant une randonnée ?

Comment limiter les risques de crampe pendant une randonnée ?

10/02/2021 0 Par BERTRAND

Les crampes font partir des soucis de tous les randonneurs. Elles sont vraiment désagréables, même si elles ne durent pas. Difficile de les contrôler, mais tout à fait possible de limiter leurs apparitions. Voici quelques conseils des randonneurs pour réduire les risques de crampes.

Une bonne hydratation pendant la randonnée

La première cause des crampes du randonneur est la mauvaise hydratation. Il semblerait que le manque d’eau augmente la sensibilité des terminaisons nerveuses. Des contractions ont alors lieu autour des nerfs. Boire correctement de l’eau durant l’exercice permet de limiter au maximum la déshydratation et donc les risques de crampe. En effet, pendant l’effort, le corps transpire et élimine beaucoup d’eau. Généralement, nous avons l’habitude de prendre cette boisson naturelle uniquement lorsque nous avons soif. Se fier aux alertes de votre corps n’est pas la solution idéale. Ayez de bonnes pratiques d’hydratation. Pour cela, avant d’aller à la randonnée, prévoyez une bonne réserve d’eau. La quantité idéale est difficile à déterminer. Toutefois, sachez qu’une personne adulte doit boire environ 2 L par jour. Tenez compte également de l’effort fourni et buvez tout le temps. Attention, n’en faites pas de trop non plus.

Une bonne alimentation pour un apport suffisant de nutriments

Une mauvaise alimentation du randonneur peut être également la cause des crampes durant la longue marche. En effet, tout comme l’eau, l’effort fait perdre à votre corps beaucoup de sels minéraux à travers la transpiration. Ayez donc un apport suffisant de ces nutriments dans votre alimentation pour diminuer le risque d’avoir les crampes pendant votre randonnée. Le sodium est en quantité suffisante dans les aliments salés. Toutefois, pas d’exagération de sel dans votre alimentation. Le magnésium quant à lui se trouve dans le chocolat, ainsi que le potassium. Par ailleurs, vous pouvez aussi prendre des cachets de magnésium à dissoudre dans l’eau. Avant donc d’entamer votre longue promenade à pied, prenez un cachet pour limiter les carences.

Prendre soin de ses muscles

Prendre soin des muscles est très important, avant et pendant l’activité. Sachez que ce sont eux qui sont sollicités pendant votre marche. Voici deux conseils pour l’entretien de vos muscles.

Une préparation des muscles à l’effort

Vous devez les préparer à l’effort pour lequel ils seront sollicités. Ainsi, ils souffriront beaucoup moins de crampes. Entraînez-vous donc régulièrement et observez les bonnes pratiques en la matière. Par ailleurs, se muscler au quotidien est une façon de fait faire des efforts à vos muscles. Une fois donc en randonnée, ils auront beaucoup moins de risques à souffrir d’une crampe.

Une bonne récupération

Pendant l’exercice, n’exigez pas trop de vos muscles. Lorsqu’ils sont fatigués, ils ont plus de chances de souffrir d’une crampe. Faites donc des pauses chaque fois que c’est nécessaire pendant une journée de randonnée.

Choisir le matériel adéquat

Le choix du matériel est aussi important pour profiter au maximum de vos randonnées et ne pas avoir des crampes. Si vous vous déplacez avec un poids trop lourd, ou si vous mettez des chaussures non adaptées, vous aurez beaucoup de mal à marcher et à contrôler vos muscles. Ne vous privez donc pas du matériel adéquat pour mieux vous préparer à la marche. Gardez de l’eau, mais n’alourdissez pas votre sac inutilement. Portez des chaussures souples et adaptées à la randonnée. Les bâtons de marche aussi vous aideront pendant votre promenade.