GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Conques et Cahors

GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Conques et Cahors

03/01/2021 0 Par BERTRAND

La via Podiensis est une des voies menant à Saint-Jacques-de-Compostelle et partant du Puy-en-Velay. Elle arbore de très nombreux paysages et est plébiscitée par de multiples randonneurs.

Si ces voies, foulées par de nombreux pèlerins vous tentent, mais que vous n’avez pas suffisamment de temps pour faire ce long parcours, il existe de nombreux découpages pour faire une partie.

Bien préparé, vous pouvez faire ce découpage entre Conques et Cahors en 6 étapes relativement homogènes. Prenez soin de bien bloquer en avance vos nuitées, car elles sont à certaines périodes limitées par le nombre de pèlerins, en effet, le « Saint Jacques » est très populaire et la saison estival est particulièrement appréciée.

balisage type du Saint Jacques de Compostelle

balisage type du Saint Jacques de Compostelle

Vous allez arpenter le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle représenté tout au long de votre parcours par des coquilles dorées. Sinon, en tant que GR, ce chemin est également balisé de deux traits : rouge et blanc. Notez que les temps sont indicatifs et dépendent de votre rythme de croisière et de visite.

A lire aussi : GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Le Puy En Velay et Conques

 

Première étape : Conques — Livinhac (23 kilomètres, 6 heures de marche)

Dès les premières minutes, vous gagnerez les collines qui offrent une vue phénoménale sur Conques notamment depuis la chapelle Sainte-Foy.

La forêt laisse place à des chemins moins arborés, mais la route est encore longue jusqu’à la prochaine ville étape.

Prenez un peu de temps pour apprécier la chapelle au hameau de Saint-Roch.

GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Conques et Cahors

Livinhac le haut

Ou dormir à Livinhac

Gîte sur le chemin

Gîte la Magnanerie

Bio gîte  » LA VITA E BELLA »

Seconde étape : Livinhac — Figeac (25,5 kilomètres, 7 heures de marche)

GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Conques et Cahors

Figeac

Direction Montredon avec une superbe église Saint-Michel pour trouver la suite de votre route sur l’Aubrac.

Un lieu à ne pas manquer est la chapelle romane de Sainte-Marie de Guirande qui date du XIIe siècle.

Puis en direction de Figeac, vous croiserez à Saint-Félix, une belle église romane.

Après avoir longé quelque peu la D2, Figeac se présente à vous avec son abbaye bénédictine.

Si vous avez la chance d’être à Figeac un samedi matin, ne ratez surtout pas le marché en plein coeur de la ville historique.

Figeac peut être un arrêt plus long, la ville est tellement agréable et son architecture parfaitement préservée.

Le musée Champollion qui était originaire de Figeac est une merveille.

Ou dormir à Figeac

Enormément de couchage dans cette ville très touristique, mais quelques gîtes connus des marcheurs sortent du lot.

Au gîte du Guâ

Le coquelicot

Le repos de Célé

Troisième étape : Figeac — Ussac (25 kilomètres, 7 heures de marche)

Les chemins vous amènent à Faycelles qui est un superbe village avec une très belle église.

Les forêts et champs se succèdent pour un passage à Gréalou avec l’église romane Notre-Dame de l’Assomption.

Ou dormir à Ussac

La source d’Ussac

Quatrième étape : Ussac — Limogne-en-Quercy (21 kilomètres, 6 heures de marche)

Vous allez retrouver les bords du Lot pour passer par Cajarc et les vestiges de son château, ainsi que la chapelle Sainte-Marguerite.

Les paysages changent et vous retrouvez des rochers ou causse.

Dans la ville étape, vous ne devez surtout pas rater le dolmen du Lac d’Aurie dit du « Pech Lapeyre ».

GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Conques et Cahors

dolmen du Lac d’Aurie

Ou dormir à Limogne-en-Quercy

La Hulotte

Gîte d’étape communal La Hall

Cinquième étape : Limogne-en-Quercy — Lalbenque (23 kilomètres, 6 h 30 de marche)

Tout au long de ces chemins à travers causse, vous croiserez de nombreuses croix, de multiples moulins à vent, de très beaux puits et lavoirs.

Vous serez ravie d’arriver à Lalbenque pour prendre le temps de vous reposer.

Ou dormir à Lalbenque

Gîte le Poudally

Sixième étape : Lalbenque — Cahors (18 kilomètres, 5 heures de marche)

Vous allez arpenter une ancienne voie qui reliait Cahors et Caylus autrefois. Elle s’appelle le Cami Ferrat et évite les lieux où l’homme s’est implanté.

Vous traverserez le Lot sur l’illustre pont Valentré qui représente la ville de Cahors, classé au Patrimoine mondial par l’UNESCO. Vous aurez le loisir de visiter la ville et sa cathédrale.

GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Conques et Cahors

pont Valentré à cahors

La ville de Cahors ne sera pas la plus belle étape de votre randonnée, mais c’est une ville pratique pour finir ces 6 jours de marche car vous y trouverez de nombreux logements de tout type et la ligne SNCF est la célèbre Paris/Toulouse.

Si vous souhaitez continuer votre « Saint Jacques », la prochaine étape vous amènera à Lascabanes, mais ça, nous en parlons dans un prochain billet, GR65 Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle entre Cahors et Lectoure.