Comment bien choisir sa tente de randonnée ?

Comment bien choisir sa tente de randonnée ?

avril 20, 2020 0 Par Bertrand

Vous avez envie d’investir dans une tente de randonnée ? Que ce soit pour faire une rando sur plusieurs semaines ou tout simplement faire une sortie sur deux jours, la tente est un élément indispensable !

Néanmoins, lorsque nous n’avons aucune connaissance dans ce domaine, il est difficile de faire le bon choix. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider ! Prêt à en savoir plus et faire le meilleur choix ? C’est par ici que cela se passe !

La capacité de votre tente de rando, son nombre de place

Lorsque vous irez acheter votre tente de rando, chaque fabricant indique le nombre de places sur chacun de ces modèles. C’est un indicateur, mais il ne faut pas forcément s’y fier à 100 %. En effet, vous verrez certainement sur les fiches produits « 2+ », « 2-3 » ou encore « 2/3 personnes ». Cela signifie simplement qu’il s’agit d’une tente deux personnes, mais qu’elle dispose d’un espace supplémentaire pour mettre les sacs, par exemple. Néanmoins, vous pouvez y entrer à trois, mais vous serez à l’étroit. Tandis que si vous restez à deux personnes à l’intérieur de cette dernière, vous serez donc à l’aise pour bivouaquer.

Cependant, prendre une tente avec cette indication peut également être un bon compromis : si vous faites souvent de la randonnée à deux, vous aurez une tente. Mais si quelqu’un se rajoute à vous une fois de temps en temps, vous aurez également une petite place pour cette dernière personne.

Les dimensions de la tente

Il est souvent difficile de se faire une idée lorsque l’on voit des dimensions inscrites sur une fiche. C’est pour cette raison, que vous avez la possibilité d’essayer les tentes, en magasin. En effet, certaines sont installées pour que vous puissiez vous rendre compte des dimensions.

Lorsque vous comparez des tentes, vous devez prendre en compte la forme d’une tente. En effet, si le mur d’une tente est vertical, vous aurez beaucoup plus de place que si ce dernier forme un angle, par exemple. En d’autres termes, si vous choisissez deux tentes de même dimension, vous aurez plus de place dans une tente en forme de tunnel que dans une tente canadienne.

Prenez également en compte la hauteur de votre tente. En effet, si vous souhaitez être assis dans cette dernière, il faudra faire attention à ce que cela puisse se faire. Sachez également que dans certaines tentes deux places, il est possible qu’une seule personne puisse tenir assis, par exemple.

Si vous êtes de grande taille, prenez également une tente plus longue que votre taille. Eh oui, quand vous allez vous allonger, il sera dommage que vos pieds dépassent de la chambre ! Vous ne serez pas forcément à l’aise pour dormir, ce qui n’est pas le but.

Pensez également à vos sacs à dos. En effet, lorsqu’il fait mauvais temps, il est préférable de les rentrer à l’intérieur de votre tente. Il faut donc prendre ce petit détail en compte.

Le poids de la tente

Bien entendu, le poids est un élément plus qu’importe à prendre en compte. En effet, demandez-vous qui sera la personne qui portera la tente. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un point qu’il ne fait pas négliger. Sachez également que les fabricants indiquent différentes informations concernant le poids de leur produit :

  • Le poids minimal : il s’agit de l’ensemble des matériaux utile pour le montage de la tente (le tissu, les piquets, ainsi que les arceaux).
  • Le poids total : Il s’agit du poids minimal auquel il faut rajouter des éléments supplémentaires tels que le poids du sac de rangement, et celui du kit de réparation.

Lorsque vous comparez les tente, faites attention à ce que les modèles soient similaires, c’est-à-dire, de même taille, mais aussi de même forme.

L’encombrement de la tente

Lorsqu’on parle d’encombrement, on parle bien évidemment du moment où la tente est rangée. Il s’agit donc d’un point important qu’il faut prendre en compte. Souvent mesuré en centimètres, il est également déterminé par la longueur des arceaux repliés.

Aussi, si vous n’emportez pas de sac de rangement pour votre tente, sachez que vous pouvez plier les différentes toiles comme bon vous semble. Prenez simplement en compte la longueur de votre tente lorsque cette dernière est pliée.

Plutôt une tente autoportante ou non ?

C’est un critère que vous devrez décider lors de votre achat. Néanmoins, sachez qu’une tente autoportante est plus facile à déplacer lorsque cette dernière est montée. En effet, vous n’avez pas de ficelles, ni de piquets, ce qui vous permet d’essayer plusieurs endroits facilement et rapidement.

Les tentes autoportantes sont également très avantageuses lorsque le terrain ne permet pas de planter des piquets. De plus, il est possible de les mettre à l’envers pour les faire sécher plus facilement ou vider les saletés.

Notons également que dans les tentes double-toit, seule la paroi intérieure peut-être autoportante. S’il fait chaud et sec, vous pouvez utiliser uniquement la paroi intérieure. Vous pouvez également laisser la paroi extérieure non-tendue, également.

Les portes de votre tente

Les portes sont également des éléments à prendre en compte. Elles peuvent se trouver à deux endroits différents :

  • Sur l’avant, tout le monde y a accès.
  • Sur le côté, tout le monde n’y a pas forcément accès.

Il est également possible de dire qu’il existe parfois une porte et parfois deux. Si votre tente possède deux portes, cela est un avantage : vous n’avez pas besoin d’enjamber votre partenaire pour sortir de cette dernière.

La respirabilité et les aérations de votre tente

Quelle que soit la tente que vous allez choisir, il y aura forcément de la condensation. Néanmoins, il y a en aura certainement plus dans une tente mono-paroi puisque l’air circule moins bien, mais parce que vous ne pouvez pas aérer cette dernière comme vous le souhaitez.

Lorsque vous choisirez votre tente, vérifiez qu’il y ait assez d’aérations et que ces dernières peuvent s’ouvrir de l’intérieur. Prenez aussi en compte le fait que les aérations possèdent des moustiquaires.

Notons également que la paroi intérieure d’une tente double-paroi peut être constitué d’un tissu plein ou de tissu plein et de moustiquaires. Aussi, plus votre tente a de moustiquaire, plus vous pourrez aérer votre tente, sans que de petits insectes viennent vous embêter. Néanmoins, la tente retient moins la chaleur.

Le tissu

Les derniers

Ce sont des chiffres exprimés en dernier pour décrire le tissu. Le denier est donc la mesure par laquelle il est possible de mesurer la résistance du tissu de la tente. Plus le chiffre en denier est élevé, plus le fil utilisé pour le tissu de la tente est résistant.

Notons également que les tapis de sol de tente sont, de manière générale, très fragile. Il peut vite arriver un drame. C’est pour cette raison que vous devez rester vigilant et faire attention à ne pas percer ce dernier.

Les matériaux des tissus

Le polyamide : il s’agit d’un tissu plutôt léger et qui possède une bonne résistance en tension. C’est un tissu plutôt élastique. Néanmoins, il se déforme plus que le polyester au fil des années, mais également lorsqu’il est humide. Il se dégrade également quand il est exposé aux UV.

Le polyester : il s’agit d’un tissu qui ne se déforme pas au fil du temps, ni lorsqu’il fait humide. Néanmoins, c’est un tissu plus fragile que le polyamide lors d’une tension soudaine. En effet, il moins élastique que le polyamide. Aussi, il est plus lourd et plus bruyant que ce dernier.

Les structures des tissus

Le tissu ripstop : il est composé de deux types de fibre. Les diamètres de ces fibres sont différents. Il est possible d’en trouver des fines ou des épaisses. Cela permet d’éviter la propagation d’une déchirure. De plus, une meilleure résistance en tension est également remarqué. Il ressemble beaucoup à l’aspect d’un quadrillage.

Le tissu taffeta : sur ce tissu, les diamètres sont les mêmes. Il est donc moins résistant en tension que le tissu ripstop.

L’imperméabilité du tissu

Notons que l’imperméabilité du tissu se mesure en mm ou en Schmerbers. Plus le nombre indiqué est élevé, plus le tissu de votre tente, sera imperméable. Cette donnée doit être prise en compte, en fonction des conditions climatiques où vous utiliserez votre tente. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller voir directement l’article de mon blog.

Aussi, le tissu du tapis de sol doit être logiquement plus imperméable que le tissu du toit. De plus, l’imperméabilité du tissu n’est pas le seul paramètre à prendre en compte : la forme de votre tente est également un point essentiel.

L’imperméabilité du tissu est réalisée :

  • Soit à l’aide d’enductions.
  • Soit à l’aide de membranes.

Les enductions

Une enduction est une fine pellicule chimique appliquée sur un tissu pour le rendre plus durable ou plus imperméable. Les enductions les plus courantes, sur les tentes sont les suivantes :

  • Enductions polyuréthane (PU) : imperméabilise le tissu de manière durable et efficace. Souvent utilisées sur les tapis de sol et les murs de tentes, elles permettent de rigidifier les tissus. Néanmoins, cela les rend moins solide lorsqu’une tension soudaine est mise sur la tente.
  • Enductions silicone : imperméabilise le tissu, améliorer la solidité et la résistance aux UV de la tente.
  • Enductions acryliques : peu résistantes, elles alourdissent le tissu. On les retrouve souvent sur les tentes de qualité médiocre.

Les membranes

Associé à la partir internet d’un tissu, la membrane est un film pour rendre ce dernier imperméable, mais également respirant. Ce sont des éléments qu’il faut surtout retrouver sur les tentes mono-paroi où la condensation est importante. En effet, l’introduction de membranes imper-respirantes dans le tissu permet de diminuer la condensation dans ce type de tentes.

Ces derniers peuvent également être utilisés pour les tapis de sol des tentes. Néanmoins, les membranes ne sont pas forcément durables pour le tissu des tentes.

La résistant aux UV

De manière générale, l’ensemble des tissus pour les tentes de randonnée filtrent les UV. Néanmoins, ces derniers dégradent les tissus. Pour éviter cela, vous devez plutôt opter pour une enduction en silicone. C’est la meilleure enduction pour une résistance maximale aux UV. Néanmoins, il faut aussi savoir que le polyester se dégrade moins rapidement que le polyamide.

Les coutures

Il s’agit là d’un point essentiel à prendre en compte lors de votre achat. Ce sont des points stratégiques d’une tente et il faut avoir un œil attentif sur la manière dont elles ont été étanches. Les différentes méthodes couramment utilisées sont les suivantes :

  • Les coutures thermo-soudées ou thermocollées : il s’agit simplement de coller ou souder une bande sur les coutures. Si cette technique est faite correctement, votre tente est parfaitement imperméable.
  • Les enductions : moins durables, elles ont besoin d’être renouvelé régulièrement.

Aussi, les bandes thermocollées ne permettent pas d’être utilisées pour étancher des coutures faites sur des tissus en enduction silicone. Peu de fabricants sont en mesure de faire des coutures étanches en enduction, de manière industrielle. C’est pour cela que sur une tente avec une enduction en silicone, l’utilisateur doit souvent étancher lui-même les coutures à l’aide d’enduction.

Les arceaux

Les arceaux sont le squelette de la tente. Ils doivent donc être solides et pouvoir se plier sans casser. Aussi, ils doivent être durables et fiables.

Matériaux des arceaux

  • Fibre de verre : il y a quelques années, c’était le matériel le plus utilisé, mais il est moins solide et beaucoup plus lourd que les nouveaux matériaux. Généralement, les arceaux de tente à bas prix sont constitués de fibres de verre.
  • Fibre de carbone : matériau solide et léger, c’est un matériau de qualité. Néanmoins, le prix est assez élevé. Aussi, il est fragile lorsqu’il fait froid. Ce n’est pas le plus couramment utilisé, mais il est souvent présent sur des tentes de qualité.
  • Alliage d’aluminium : matériau solide et léger, il n’a aucun problème de fragilité. Il s’agit du matériau le plus utilisé pour les tentes de qualité. Notons également qu’il existe différents alliages et différentes qualités d’aluminium. Certains arceaux possèdent également du scandium ajouté à l’alliage d’aluminium pour renforcer la solidité de ce dernier.

Les connexions entre le tissu et les arceaux

Il existe deux systèmes principaux pour connecter le tissu et les arceaux d’une tente de randonnée :

  • Soit les arceaux sont enfilés dans des tubes de tissus. C’est un système solide, mais long à monter.
  • Soit il existe des crochets reliés au tissu où les arceaux peuvent s’accrocher. C’est un système un peu moins solide, mais extrêmement rapide à monter.

Néanmoins, à l’heure actuelle, beaucoup de tente combinent les deux systèmes.

Le choix de la tente n’est donc pas une mince affaire. Néanmoins, vous avez toutes les cartes en main pour trouver la tente qui vous correspondra. N’hésitez pas à demander des conseils auprès d’un magasin spécialisé si vous n’osez pas passer à l’acte d’achat. Sinon, vous n’avez plus qu’à vous lancer !