Comment bien préparer le GR20 en Corse ?

Comment bien préparer le GR20 en Corse ?

14/05/2020 0 Par Bertrand

Entre les montagnes, les grandes plaines et les rencontres fugaces, fortement orienté vers le tourisme vert, le GR20 est présenté par plusieurs randonneurs comme la 5 ᵉ randonnée la plus difficile au monde et la plus dure d’Europe. Cette longue marche se déroule dans un décor de rêve sur l’île Corse qui est de toute beauté. Toutefois, pour arriver à bien vivre cette randonnée, il est nécessaire de bien se préparer à l’avance. Quelles sont les dispositions à prendre pour traverser les 200 kilomètres de ce parcours mythique ?

Qu’est-ce que le GR20 ?

Dans l’univers de la randonnée, le GR20 fait très peur. En effet, le GR20, de son véritable nom Fra Li Monti, est une diagonale tracée à travers la montagne Corse qui s’étend sur près de 200 kilomètres. Cette tracée relie Calenzana à Conca qui se trouve au sud-est de l’île et au-dessus de Porto-Vecchio.

Il faut noter que la Corse du Nord est la plus redoutée. À part d’autres randonneurs que vous pouvez croiser lors de votre parcours, c’est un milieu très isolé. La traversée dans le sud paraît quant à elle plus abordable.

Par ailleurs, le GR20, c’est 16 étapes et 11 500 mètres de dénivelé avec une moyenne de 7 heures de marche par jour. La vraie difficulté du GR20, c’est la chaleur. De plus, le seul moyen de l’affronter, hormis beaucoup d’eau et un bon chapeau, c’est carrément de l’éviter en se réveillant tôt tous les jours pour effectuer chaque étape de la randonnée. Il vous faudra donc être bien préparé.

Quelles sont les dispositions à prendre pour réussir cette randonnée ?

La réussite du GR20 nécessite un minimum de préparation et des dispositions à prendre, car il ne s’improvise pas. En voici donc quelques-unes.

La préparation physique

Bien se préparer est la règle d’or pour affronter cette randonnée qui peut paraître redoutable pour la première fois. Ici, pas besoin de vous faire assister par un coach ni de vous rendre dans une salle de sport. Prenez plutôt l’habitude de faire régulièrement des courses sur un terrain avec des dénivelés. En effet sur le GR20, vous aurez plusieurs montées et des descentes à parcourir.

Ainsi, vos muscles seront fortement sollicités. Il en est de même pour vos appuis et vos chevilles puisqu’il s’agit de terrains instables. Par manque de pratique et d’expérience, plusieurs débutants abandonnent après quelques jours d’effort.

Le matériel

Le choix de votre équipement est aussi une des conditions pour parcourir ces kilomètres de dénivelé avec moins de difficulté. En parlant d’équipements, il s’agit principalement à de tout ce qui vous permettra d’affronter les intempéries telles que la pluie et le froid. Ensuite, pour parcourir les sections alpines des zones nordiques, les raquettes et les bâtons vous seront d’une grande utilité. De plus, puisqu’il s’agit d’une zone isolée où vous vous retrouverez seul, munissez-vous de quoi vous repérer. La boussole, le GPS ou les applications de localisation sont conseillés dans ce cas.

L’alimentation

Le choix de la gestion de vos rations alimentaires ne dépendra que de vous. Il n’y a pas d’exigence alimentaire particulière pour réussir le GR20. Cependant, vous devez vous munir du nécessaire pour ne pas rester affamé. Comme vous le savez, c’est un trajet épuisant et il faut manger à temps pour avoir l’énergie nécessaire pour continuer. Faites donc des provisions suffisantes qui vous tiendront le nombre de jours que vous prendra cette randonnée.

La météo

La météo sur le GR20 est très changeante. C’est d’ailleurs une variable difficilement maîtrisable. Pour faire le GR20, il est préférable de choisir entre les mois de juin, juillet, août et septembre. En cette période, la météo est plus avantageuse, le sentier dégagé et les refuges disponibles pour vous accueillir. Par contre, les conditions météorologiques en hiver sont en votre défaveur. La neige envahit tout le sentier le rendant difficilement praticable. Il n’est donc pas conseillé de faire le GR20 à partir d’octobre jusqu’à fin mai.

Le GR20, bien qu’il soit une randonnée passionnante, est plein de suspens et de difficultés. Mieux vaut le préparer de la meilleure manière afin d’éviter toute mauvaise surprise.