Le tour de cou en randonnée : un indispensable

Le tour de cou en randonnée : un indispensable

04/10/2021 0 Par BERTRAND

Dans la majorité des pratiques physiques, il est préférable d’opter pour des équipements minimalistes, optimisés en termes d’efficacité et de poids. En hiver notamment, un manteau lourd ou des chaussettes trop épaisses peuvent poser problème. Oubliez donc l’écharpe lors vos sorties hivernales pour vous protéger du froid et optez pour le tour de cou. Le tour de cou en randonnée est un équipement indispensable, comme pour le ski de randonnée, le trekking ou encore le running. 

Pourquoi est-ce si important d’avoir un tour de cou en randonnée ? 

Les sorties matinales ou tardives en saison estivale ou les sorties hivernales sont autant de raisons de se protéger du froid. Nous le savons, les zones les plus exposées aux basses températures sont les extrémités du corps (mains, pieds et nez) et les zones difficilement protégées (cou, visage). En cas de grand froid, le corps « sacrifie » ces parties du corps afin de concentrer la circulation sanguine et la chaleur au niveau des organes vitaux. Ne les négligez pas.

Entre les différentes couches de protections, le cou est souvent oublié. Ou alors encombré par de grosses écharpes interminables. Le tour de cou remplace avec efficacité cet attirail gênant. 

Encombrement réduit…

L’avantage d’un tour de cou en randonnée est qu’il peut être rangé dans une poche. Bien plié, il ne sera pas plus encombrant qu’une paire de petites chaussettes. Il pourra être enlevé à tout moment de la randonnée si les conditions le permettent, puis renfilé en cas de dégradation. Vous n’aurez plus d’excuses à vous demander si vous prenez quelque chose pour le cou ou non. 

En outre, son faible encombrement lui permet de se glisser dans le col de son manteau, sous un casque ou un masque, sans jamais gêner. Contrairement à l’écharpe…

…efficacité incomparable

Son efficacité est connue de tous les sportifs qui exercent lorsque les températures chutent. Le tour de cou en randonnée vous permettra de garder la chaleur de votre corps telle une seconde peau. 

De nombreux skieurs utilisent déjà les tours de cou.

Matières spéciales

De nombreuses technologies ont vu le jour ces dernières années pour augmenter l’efficacité de cet équipement. 

L’utilisation de la laine Mérinos est courante. En effet, ce matériau est réputé pour sa capacité à garder la chaleur tout en étant respirant. 

La laine, le nylon, le polyester sont d’autres matériaux utilisés pour la conception des tours de cou et garantissent, en fonction de leur teneur, à une efficacité de protection, une respiration accrue et un séchage simplifié. 

Une polyvalence à toute épreuve

De nombreuses manières de se protéger

Le tour de cou ne se résume pas qu’à la protection du cou. En effet, en fonction des modèles, vous pourrez les remonter sous les yeux pour protéger vos joues et éviter les tiraillements. Certaines marques peuvent proposer plusieurs façons de le porter. Vous pourrez par exemple le porter en bandana, en tour de tête, en cagoule ou encore en pirate. La limite sera votre imagination, et le besoin de son utilisation. 

Un tour de cou en randonnée, mais également pour toutes les pratiques extérieures  

Le tour de cou en randonnée est indispensable. Mais tous les sportifs d’extérieurs pourraient y trouver une utilité. Lorsque les températures se rafraichissent, le choix d’un tour de cou est idéal. Voici une liste non exhaustive des sports peuvent nécessiter l’utilisation d’un tour de cou :

  • le ski et tous ses dérivés : le ski alpin, le ski de randonnée, le ski de fond, etc.
  • Le vélo : que ce soit de la randonnée à vélo, du cyclisme ou du VTT
  • La marche et le running, ou plus largement toutes les activités pédestres telles que le trekking, le jogging ou encore la marche nordique.
  • Sports mécaniques comme la moto ou la moto cross.

En somme, tous les sports extérieurs. Les pratiquants ont intérêt de s’équiper de la sorte, au vu du gain d’efficacité et d’encombrement. Vous ne pourrez plus vous en passer.