Êtes-vous parés pour relever le défi du longe-côte ?

Êtes-vous parés pour relever le défi du longe-côte ?

15/10/2020 0 Par BERTRAND

Né en France en 2005, le longe-côte était à la base un exercice de préparation à l’aviron créé par l’entraineur d’aviron Thomas Wallyn. Il s’est ensuite popularisé en tant que discipline sportive et compte environ 10 000 adhérents répartis dans 130 clubs en France.

Principe du longe-côte

Pour commencer, le longe-côtiste doit se placer de manière à être immergé jusqu’à la taille. À partir de ce moment, il peut commencer sa randonnée. Il peut aussi selon son désir varier le rythme et la cadence de ses pas. Comme la paire de bâtons pour le randonneur sur terre, le randonneur sur mer peut se servir ou non d’une pagaie. Cette dernière a pour rôle de servir d’appui, mais aussi de faciliter la motricité du pratiquant. Soit considéré comme loisir ou comme sport, le longe-côte dispose lui aussi de ses propres équipements optimisés pour sa pratique. N’hésitez pas à consulter un site longe-côte afin de vous procurer le matériel adapté à la pratique de ce sport.

Les mouvements de base à adopter

Assez similaire à une marche cadencée, le mouvement doit allier aussi bien les bras que les jambes pour ne pas forcer sur le bas de la colonne vertébrale. Lorsqu’une pagaie est utilisée, de légères modifications sont applicables. Pour vous éviter un déséquilibre avant, le mouvement de vos jambes doit être constitué de grands pas. L’utilisation de la pagaie quant à elle revêt quelques particularités selon le sens de la marée et le sens du courant. Deux principales techniques sont utilisables dans ce cas :

  • le mouvement symétrique identique à celui utilisé pour le kayak ;
  • le mouvement asymétrique comparable au mouvement de la navigation au canoë.

Pour plus de renseignements à propos, vous pouvez télécharger un guide méthodologique sur le site de la fédération française de randonnée afin de mieux vous renseigner.

A lire aussi : Découvrir le GR 34, le sentier des douaniers

Le longe-côte et ses avantages

Combinant les bienfaits de la randonnée et ceux de l’eau, le longe-côte est un sport aux multiples avantages pour le corps. En effet, selon son créateur, la randonnée aquatique contribue au déploiement de la voûte plantaire, chose qui accélère ainsi le retour veineux. La combinaison du longe-côtiste sert aussi de « bas de contention ». La marche aquatique possède donc un double effet sur votre circulation sanguine. Les effets régénérateurs de l’eau et en particulier ceux propres à l’eau de mer ne sont plus à prouver. Les ions négatifs combinés à l’iode contenu dans celle-ci sont très favorables à la régénération cellulaire.

La pratique de longe-côte en ces temps de COVID-19

Pandémie mondiale oblige, les plages ne sont pas toujours ouvertes pour la pratique de votre sport. Même pour celles qui sont ouvertes, les restrictions imposées par les mesures de prévention rendent toujours perplexes les pratiquants. La majorité des clubs pour essayer de respecter les consignes sanitaires propose toujours des expériences en nombre réduit. Néanmoins, ne tentez jamais une expérience sans un coach professionnel, car de simples tutoriels sur Internet ne sauront vous mettre à la hauteur d’un sport aussi exigeant que le longe-côte.