Découvrir le GR 34, le sentier des douaniers

Découvrir le GR 34, le sentier des douaniers

juin 4, 2020 0 Par Bertrand

Longeant près de 2 000 kilomètres de la côte bretonne, entre le Mont Saint-Michel et Saint-Nazaire, le GR 34 est l’une des plus célèbres pistes de randonnée de France. Aussi appelé le sentier des douaniers, les vues époustouflantes que ce sentier offre lui ont permis d’être élu Grande Randonnée préférée des Français en 2017.

Que vous soyez un randonneur professionnel, ou un amateur, cette piste est praticable par tous. Une promenade du dimanche entre amis ou en famille, vous trouverez un grand plaisir à arpenter les falaises de cette Grande Randonnée et découvrir l’intégralité du littoral breton. Vous pouvez également découvrir les 5 meilleures randonnées françaises, si l’envie vous vient.

L’histoire du GR 34

Cette piste de randonnée a été tracée par la patrouille des douaniers bretons au XVIIIe siècle. A cette époque, la douane parcourait ce chemin pour surveiller les côtes de cette région afin de lutter contre la contrebande, surveiller les navires et secourir ceux en difficulté. Cette piste fut abandonnée un siècle plus tard, c’est seulement dans les années 1900 qu’elle a été empruntée à nouveau.

Depuis, elle attire chaque année près de 9 millions de marcheurs, qui viennent découvrir la Bretagne sur ces chemins. Entièrement balisés, les 2 000 kilomètres de la Grande Randonnée 34 sont très faciles à identifier.

À lire : Le GR10, la randonnée qui traverse les Pyrénées

Parcourir le sentier des douaniers

Pour joindre les deux extrémités de cette Grande Randonnée à pied, découvrir toutes les merveilles qu’elle renferme, du Mont Saint-Michel à Saint-Nazaire, il faut une centaine de jours. Pour une balade du dimanche ou le temps d’un week-end, vous pouvez visiter en partie ce sentier. En partant du Mont-Saint-Michel jusqu’à Saint-Nazaire, les paysages diffèrent d’un endroit à un autre. Vous apercevrez tantôt des falaises, des criques, tantôt de la flore sauvage composée essentiellement d’ajoncs, de bruyères et de genêts.

A la pointe de Pen-Hir, vous aurez une vue splendide des rochers connus sous le nom de « Tas de Pois ». Une vue parfaite et totale sur la baie de Douarnenez jusqu’à la pointe du Raz. Une autre partie de cette GR 34, très appréciée des touristes est la vue sur la baie de Morlaix à partir de la plage de Tahiti. Depuis cette plage, vous verrez parfaitement le Château du Taureau, vous aurez l’impression de le toucher du doigt. Profitez également d’une bonne promenade sur la côte sauvage de Quiberon, d’où vous pouvez contempler le coucher du soleil sur l’océan.

Non loin de là, la plage de Port Blanc abrite un ancien poste de douanier, depuis lequel, les douaniers montaient la garde sur cette côte. Si vous voulez profiter des plus belles vues de la Bretagne, faites un tour sur les falaises du Cap Fréhel, c’est un spectacle à 180° que vous ne devez rater en aucun cas. Lorsque vous longez la côte de Goëlo jusqu’à la forteresse médiévale de Fort la Latte, vous aurez l’occasion de découvrir l’un des points incontournables de cette Grande Randonnée, le Cap Fréhel.

Pour les amoureux d’oiseaux, vous pouvez les admirer sur l’île des Landes. Cette petite île est située entre Saint-Malo et Cancale, elle est bordée de belles plages avec des rochers çà et là.

Faut-il craindre des difficultés sur cette Grande Randonnée ?

Et bien, il faut dire que le sentier du GR 34 est praticable pour les randonneurs aguerris et les amateurs, à pied, à vélo ou à cheval. On y rencontre parfois des marches tracées dans la roche pour faciliter la circulation. Mais il n’y a pas de sommets inaccessibles, ni de grosses difficultés en général. Il faudra faire attention à ne pas mettre le pied dans un trou ou dans le vide. Les quelques falaises que vous aurez à arpenter ne présentent pas de grosses difficultés.

Comment dormir sur le sentier du GR 34 ?

De nombreuses possibilités sont offertes aux randonneurs pour dormir sur le sentier des douaniers. La plus simple est de prévoir une tente pour passer la nuit. Des campings sont dressés à chaque étape de ce sentier, certains sont gérés par des particuliers, d’autres, par la municipalité. Il y a également des chambres d’hôtes dans les environs du GR 34.

Si vous optez pour ces chambres d’hôtes, il faudra faire quelques petites recherches sur Internet pour trouver quelques adresses avant de partir pour votre randonnée. Les nuitées sont facturées entre 40 et 70 €, avec option petit-déjeuner.