Randonnée en raquette à la montagne

Randonnée en raquette à la montagne

28/12/2020 0 Par BERTRAND

Saviez-vous que l’invention des raquettes est plus ancienne que celle des skis ? En effet, il s’agit du plus vieux sport d’hiver au monde, et surtout du moyen de déplacement le plus pratique sur un terrain enneigé ! Ainsi, même si la majorité des voyageurs profite des vacances pour dévaler les pistes en ski, la promenade en raquettes est une activité indémodable, qui vous emmènera à la découverte de panoramas merveilleux, au cœur d’une nature préservée, tapissée d’une poudre blanche étincelante.

La randonnée en raquette remplace le ski le temps d’une journée

Il est possible de pratiquer à la fois des raquettes et du ski lors d’un même séjour. Pour réserver votre séjour au ski, utilisez le comparateur Univers-Vacances qui pourra vous aider à trouver les meilleurs villages vacances en France si vous partez en famille.

Quelle est la différence entre une randonnée classique et une randonnée en raquettes ?

Concrètement… aucune ! Les raquettes sont simplement indispensables pour ceux qui souhaitent progresser dans la neige. En effet, grâce à leur tamis, ces dernières permettent d’éviter au marcheur de s’enfoncer jusqu’aux genoux à chaque pas. Avec l’aide de cet accessoire, vous pourrez donc arpenter les montagnes sans problème et découvrir de splendides paysages naturels, qui sont difficilement accessibles en plein hiver. Il est d’ailleurs fortement déconseillé de s’aventurer sans raquettes sur les pistes prévues à cet effet. En plus de ne pas pouvoir progresser correctement, vous risqueriez d’abîmer le parcours et de le rendre impraticable pour les autres promeneurs.

La randonnée en raquette : une activité accessible à tous !

Randonnée en raquette à la montagneContrairement au ski, qui nécessite tout de même quelques cours et un peu de technique, les raquettes s’utilisent simplement en marchant ! Leur forme, en taille de guêpe, permet d’éviter qu’elles se chevauchent à chaque pas. Ainsi, vous n’aurez pas besoin d’écarter les pieds ou de faire de plus grandes enjambées pour ne pas trébucher. De plus, vous ne vous sentirez pas gênés lors de vos mouvements. En effet, le talon n’est pas attaché à la raquette, vous pourrez donc le décoller sans souci comme lorsque vous vous déplacez naturellement. Même les plus jeunes peuvent rejoindre leurs parents dans cette aventure, grâce au matériel adapté à leur taille !

Promenade ou escapade sportive : les raquettes s’adaptent à tous les styles

L’un des préjugés que peuvent avoir les novices concernant cette activité est que c’est un sport ennuyeux, réservé aux personnes d’un certain âge. Sachez que, si elles sont accessibles à toute la famille, cela n’empêche pas les raquettes de se décliner en version sportive pour les amateurs de sensations fortes. Dans ce cas, il est bien sûr préférable d’être accompagné d’un guide, qui pourra vous mener sur d’autres voies que les sentiers balisés classiques dédiés, eux, à la promenade. Un bon niveau sera parfois exigé, selon les connaissances requises pour pratiquer en toute sécurité. Les raquettes peuvent ainsi se combiner à l’escalade au piolet et vous demander d’effectuer des sauts impressionnants.

Comment s’équiper pour une journée “raquettes” ?

Préparez-vous, comme vous le feriez pour un après-midi “ski” ! Pensez à protéger vos pieds du froid avec des chaussettes épaisses ou en multipliant les couches. Même si les raquettes vous évitent de vous enfoncer dans la poudreuse, vous vous retrouverez forcément avec de la neige sur les chaussures. Prévoyez donc de bonnes bottes de randonnée imperméables. Selon la température, n’hésitez pas à glisser une paire de collants et/ou un legging, sous votre pantalon de ski. Pour le haut, suivez la même logique avec un maillot, une polaire, et un coupe-vent. Vous pouvez également opter pour une combinaison de ski intégrale. Dans votre sac à dos, pensez aux essentiels : trousse de soins, bouteille d’eau, et encas. Si vous n’êtes pas certain de garder les pieds au sec durant toute la promenade, vous pouvez aussi emporter avec vous une paire de chaussettes supplémentaires. Et surtout, n’oubliez pas vos bâtons !

A lire aussi : Randonnée en hiver : de quels vêtements avez-vous besoin?

Suivre le guide ou partir seul ?

Les deux options sont possibles, tout dépend de vos ambitions. Certaines stations proposent ainsi des chemins balisés, comme des sentiers de randonnée classiques. Dans ce cas, vous pourrez vous y aventurer sans problème, à condition de bien maîtriser la signalisation et de savoir vous orienter. Renseignez-vous toujours en amont auprès de l’office du tourisme, de votre hôtel, ou du loueur, afin de connaître les itinéraires qui correspondent à votre niveau. En cas de doute sur la direction, n’hésitez jamais à rebrousser chemin ! La montagne en hiver peut être extrêmement dangereuse et le hors-piste est vivement déconseillé, voire interdit. Si vous appréhendez de partir seuls, vous pourrez également faire appel à des guides. Cette solution est d’autant plus prudente si votre groupe est totalement novice. De plus, votre accompagnateur saura vous proposer des sorties à thème qui vous feront découvrir des trésors cachés et admirer de beaux points de vue.